Taxe carbone : « Oui, si elle n’alourdit pas la fiscalité du travail »

Vendredi 23 août Communiqué de Presse de JL Bennahmias sur l’annonce de la contribution Climat Energie

Pour Jean-Luc Bennahmias, l’annonce par Philippe Martin d’une « contribution climat-énergie » est « une bonne nouvelle » mais qui témoigne « d’une méthode étonnante du gouvernement ».

« Le ministre de l’écologie a choisi d’annoncer la création d’une contribution climat-énergie pendant l’université d’été des Verts, comme si cette mesure leur était uniquement destinée. C’est une façon assez politicienne de leur dire : ‘On vous fait plaisir, alors restez avec nous au gouvernement’. Cela donne l’impression d’être un coup de com’, plutôt que le fruit d’une réflexion approfondie sur la fiscalité environnementale », estime le vice-président du Mouvement Démocrate.

« Sur le fond, il s’agit pourtant d’une bonne idée, que nous soutenons avec François Bayrou depuis plusieurs années. Mais attention : cette taxe n’a d’intérêt que si les fonds qu’elle apporte abondent la lutte contre le réchauffement climatique. Ils doivent servir par exemple à financer la recherche sur des moteurs moins polluants et les énergies renouvelables », propose l’ancien patron des Verts.

« Surtout, le gouvernement doit cesser de mener une politique de petites touches. Cette mesure doit absolument s’inscrire dans une réforme fiscale globale et cohérente, qui évite d’alourdir les charges qui pèsent sur le travail. Si elle soutient la transition énergétique, elle sera un atout pour la France. Sinon, elle peut être un désastre pour l’emploi », prévient Jean-Luc Bennahmias.

 

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point