Sport: l’Union européenne se met en mouvement!

Le sport à l’agenda européen: réuni en session plénière aujourd’hui, le Parlement européen a adopté le rapport de M. Fisas sur la dimension européenne du sport. Quelques semaines après l’annonce faite par la Commission européenne de la création d’un budget spécifique pour le sport, ce rapport confirme qu’il s’agit bien d’un enjeu européen.
 Un Budget dédié pour le sport, il était temps! Si les sommes restent faibles au regard de l’argent brassé par le monde sportif (30 millions par année entre 2014 et 2020) je me félicite de ce pas en avant. La Commission européenne a pris acte des nouvelles dispositions du traité de Lisbonne: l’introduction d’une nouvelle compétence pour le sport est en effet synonyme d’une petite révolution dans la considération du sport par l’Union européenne.
 Le rapport Fisas vient rappeler que le sport est un domaine multi facettes, ayant une forte dimension économique tout en jouant un rôle sociétal fondamental. Nécessité de valoriser le bénévolat, de préparer les athlètes à une vie après la carrière sportive professionnelle par la formation, de lutter contre les paris sportifs illégaux, de coordonner la lutte contre le dopage ou encore de réglementer la profession d’agent…les sujets d’action, et notamment ceux pour lesquels j’avais déposé des amendements repris dans le texte final comme sur la protection des mineurs dans les transferts internationaux et la nécessaire collaboration entre l’UE et le Conseil de l’Europe (instance très active sur les questions sportives), ne manquent pas !

 Pour ce qui est des premiers projets qui seront financés par le nouveau budget européen : ils auront pour tâche de convaincre sur la plus value européenne dans le domaine. Je sais déjà que de belles idées sont en projet et ce rapport participe au dynamisme du débat. Alors, allons de l’avant sur ces nouvelles bases!

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point