Réponse à l’appel de clichois à JM Barroso et aux eurodéputés

Réponse à l’appel de clichois à JM Barroso et aux eurodéputés

J’ai entendu l’appel lancé hier, mardi 26 octobre, dans les colonnes de Libération, par les responsables associatifs de Clichy-sous-bois, aux eurodéputés et à M.Barroso.

En tant que vice président du Mouvement démocrate, Député européen membre de la commission Emploi, Affaires Sociales et suppléant dans celle du Développement Régional au Parlement européen, je suis prêt, ainsi que, je n’en doute pas, d’autres eurodéputés décidés à se mobiliser sur le sujet, à rencontrer les Clichois!

Par l’intermédiaire des fonds structurels et de la politique culturelle, il existe des fonds européens pour soutenir des projets et des associations qui œuvrent sur le terrain: il reste à savoir comment ces fonds sont mobilisés car nous le savons bien, du fait du manque de lisibilité et de la complexité des procédures, les fonds sont sous-utilisés la plupart du temps.

Or ces associations contribuent de manière essentielle à la préservation du lien social : c’est la seule façon de construire une politique urbaine qui réduise les inégalités et permette de sortir de la misère sociale!

Présenté en France comme une priorité au lendemain des révoltes urbaines de 2005, le plan Marshall pour les banlieues est aujourd’hui tombé aux oubliettes!

Cette négligence n’est pas acceptable ; Sans attendre 2012, Il nous faut donc voir ensemble comment l’Union européenne, qui a fait de l’année 2010 l’année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, peut se saisir de l’urgence sociale que vous dénoncez dans votre appel !

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point