Politique d’immigration: Première séance de l’audit des parlemenaires

Politique d’immigration: première séance de l’audit des parlementaires

24 June 2010

Plusieurs parlementaires ont commencé jeudi à l’Assemblée nationale leur audit de la politique de l’immigration en recevant un démographe et un économiste, selon lesquels l’immigration « est nécessaire mais pas suffisante pour le financement des retraites ».

Accompagné de Didier Blanchet, démographe à l’Insee, Joël Oudinet, universitaire et économiste, a expliqué que « l’arrivée des migrants ne change rien au chômage ».

S’attachant à dissiper les idées reçues, il a indiqué que l’immigration ne tirait pas les salaires vers le bas: « aux USA, une hausse de 1% de la population active entraînerait une baisse des salaires de 0,2 à 1% sans effet sur le chômage ».

« Cela va toucher plus particulièrement les salaires des anciennes vagues d’immigration », selon M. Oudinet.

L’immigration a des effets limités « voire légèrement positifs sur les comptes sociaux ».

« Il faut arrêter de penser toujours en termes de coûts/avantages », selon Joël Oudinet.

Une chercheuse de l’Ined, Michèle Tribalat, a récemment remis en cause les bénéfices économiques de l’immigration.

Une vingtaine de parlementaires – 11 députés (9 de gauche et 2 de l’UMP), 4 sénateurs et 5 eurodéputés – entendent achever leur « audit » de la politique d’immigration d’ici la fin de l’année avec un rapport.

Les députés socialistes Sandrine Mazetier et Serge Blisko et leurs collègues UMP Etienne Pinte et Marie-Anne Montchamp (villepiniste) ont participé à cette séance inaugurale.



Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point