Naufrage sanitaire sur fond d’austérité: le Parlement tire la sonnette d’alarme sur l’accès aux soins des plus vulnérables

Dans un rapport inquiétant, Médecins du Monde tire la sonnette d’alarme : dans leurs centres en Grèce, en Espagne et même en France, les groupes les plus vulnérables de nos sociétés sont dans des situations d’extrêmes fragilité qui menacent de devenir désespérées : 60% de l’ensemble des patients des centres ne savent où aller pour se faire vacciner, 80% d’entre eux doivent payer la totalité de leurs frais de santé… mais comment payer une opération à 1000€ quand on gagne 300€  par mois ? Un tiers des grecs n’ont aujourd’hui plus accès à la sécurité sociale, des maladies « disparues » reviennent dans l’Union, comme la tuberculose ou la malaria. 900 000 étrangers n’ont plus accès aux soins gratuits en Espagne.

En avril, des universitaires et médecins grecs ont écrit à leur gouvernement pour exposer la déliquescence du système grec. Cette lettre ouverte  expose clairement la tragédie qui se joue aujourd’hui en Grèce.

Les Etats membres mais également l’Union européenne -car à travers la Troïka, c’est elle qui est aux manettes des pays sous programme d’assistance financière- doivent faire face à cette réalité. Les mesures d’austérité très sévères provoquent des situations sanitaires intolérables dans des pays durement éprouvés par la crise, le chômage et une pauvreté croissantes.

Dans un rapport adopté au Parlement européen le 4 juillet dernier, nous interpellons les Etats membres pour qu’ils ne fassent pas subir une cure d’austérité drastique aux dépenses sociales et de santé. C’est malheureusement déjà le cas en Grèce, où les dépenses de santé ont diminué de 40% en 2009-2011, où le personnel des hôpitaux, exténué, n’est plus renouvelé. Il est urgent que soit rétabli un accès aux soins pour tous, y compris les migrants.

La situation d’urgence sociale dans laquelle nous nous trouvons appelle à un pacte social pour l’Europe qui contiendrait notamment un accès universel garanti à certains services de santé essentiels pour la couverture des besoins fondamentaux et des services publics de qualité (notamment d’éducation et de formation).  L’accès aux soins est un droit fondamental, garant de l’avenir de nos sociétés et de notre économie, il faut qu’il soit assuré.

 

Source de l’image : http://bcfoley.blogspot.be/

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point