Mon discours au Congrès @FrontDem de Paris

LesFees62sNous vivons ensemble une histoire incroyable parce que nous créons une organisation avec des gens avec des parcours différents issus du centrisme historique, du Modem, du PS du PRG, des écolos, de la gauche moderne, d’initiative citoyenne et syndicale.

Des gens qui ont en commun un sens des responsabilités face aux contextes nationaux ou internationaux, mettant de côté ou en commun nos identités idéologiques et organisationnelles.

De plus, nous soutenons le gouvernement de Manuel Valls, et plus incroyable encore, François Hollande le Président de la République.

Notre Formation permet déjà la synthèse de courants réformistes progressistes et écologistes.

Aucun parti, aucune formation, ne peut prétendre être, à elle seule, majoritaire et exclusive dans la société française, le PS l’a longtemps pensé et nous voyons aujourd’hui les divisions qui le traverse, entre ceux qui assument la politique social-démocrate et entrepreneurial  voulue par le Président et le 1er ministre, et  ceux qui pense qu’une autre politique est possible.

Je me dis et je sais que je ne suis pas le seul ici, que cette construction du Front démocrate écologique et sociale est, dans les conditions actuelles, improbable : « pessimiste de la raison, optimiste de la volonté ».

Pessimisme : nous ne sommes ni aveugle ni sourd à la société française, à la situation européenne ou mondiale,  nous savons que la crédibilité du pouvoir, des partis politiques, des syndicats est remise en cause par une grande partie des français ; pour autant, tous ici nous avons contribué à l’élection de François Hollande et contrairement à d’autres, je ne regrette, nous ne regrettons pas ce choix.

Alors nous n’avons que deux possibilités, tout arrêter, faire autre chose, laisser tomber, hurler avec une partie du Centre, des écologiste ou de la gauche ou alors faire nôtre, la devise de Gramsci l’optimisme de la volonté.

Le Front démocrate doit participer à la reconstruction d’une majorité nouvelle social-démocrate écologiste, laïque et républicaine assumant les choix faits par François Hollande et Manuel Valls. Même si certains cafouillages voire amateurisme marquent les 2 années et demi passées, les conflits avec les intermittents du spectacle en est un exemple …. il n’en demeure pas moins que nous assumons avec force les réformes annoncées par le gouvernement.

Oui, nous soutenons le pacte de responsabilité et de solidarité,

Oui, nous soutenons le compromis autour du pacte de transition énergétique comme celui sur la pollutaxe camion,

Oui, nous soutenons la réforme territoriale,
Celle qui met en place des régions moins nombreuses et plus fortes,
Celle qui met en place des métropoles qui remplacent les départements en
milieu urbain,
Celle qui permet aux départements ruraux de garder leur spécificité.

Oui, nous soutenons les efforts de moralisations et de transparence de la vie politique,
jamais la presse n’a été aussi libre vis-à-vis du pouvoir,
jamais les élu(e)s n’ont eu autant de compte à rendre sur leur revenus et
patrimoines.

Je suis convaincu que sous d’autres gouvernants,  la presse n’aurait pas pu exercer librement son métier sur les affaires Cahuzac, Thévenou, Bigmalion et malheureusement beaucoup d’autres ….

Oui, nous soutenons le mariage pour tous, même si, et je l’ai déjà dit, nous aurions pu utiliser un autre terme que « mariage », (Union civile) ; l’égalité complète des droits pour les gays et lesbiennes est fondamentale.
Il est dommage à ce sujet que les droits à la PMA aient été exclus de la loi (l’avis de la Cour de cassation du 22 septembre 2014 change la donne) sous la pression de certains manifestants appartenant à des formations religieuses et politiques réactionnaires.

Oui, nous soutenons et cela ne vous ne vous étonnera pas, la nécessité d’une politique économique et budgétaire réaliste, qui n’augmente pas la dette publique et les déficits publics comme l’on fait les gouvernements et chefs d’Etat précédents.

Oui, nous soutenons la démarche de Manuel Valls et de François Hollande vis-à-vis de l’Europe car aucun Etat ne peut se soustraire aux traités signés.

L’union européenne ne peut pas mener une politique de rigueur et d’austérité si en même temps, comme le propose enfin la nouvelle Commission européenne, elle ne propose pas un budget à hauteur de 300 milliards d’euros dans l’investissement en faveur de grandes infrastructures de transport, dans la recherche et nouvelles technologies et d’une fiscalité progressivement commune.

Puisque j’en suis à dire deux mots sur l’Europe, comment ne pas regretter l’absence cruelle de politique étrangère et de défense commune, en cette période tout le monde voit bien que l’Union européenne est un « nain » politique.

Car Oui, nous soutenons la politique étrangère de la France notamment dans nos interventions militaires et humanitaires en Afrique et en Irak.

Je pense avec force que nous ne pouvons pas laisser un nouveau fascisme international se développer au nom de groupes terroristes lesquels, sous couvert d’une religion, martyrisent des populations et détruisent le développement économique « et démocratique » de ces pays.

En France aussi, l’instrumentalisation de la religion à des fins politiques et réactionnaires met à mal le ciment républicain, utilisant la désocialisation de jeunes et la misère dans de trop nombreux quartiers… pour en faire « de la chair à canon ».
Et je réaffirme ici que nous ne pouvons, nous ne devons, sous aucun prétexte, céder aux menaces d’où qu’elles viennent ….
Jamais, depuis la seconde guerre mondiale, des forces obscurantistes et fascistes n’ont été aussi vigoureuses et mobilisées.
Ce danger n’est pas une fiction ni une invention des puissants pour détourner l’attention, le danger de déstabilisation mondiale est réel !

Je crois, nous croyons, que face aux différentes crises économiques, sociales, environnementales et morales, il nous faut redéfinir le Pacte républicain issu du Conseil national de la Résistance… pour cela je lance aujourd hui, un appel a la société civile , aux organisations syndicales ,les réseaux associatifs a venir nous rencontrer et  débattre.nous ne sommes pas un énième parti a inventer l eau tiède nous voulons des réponses contemporaines aux questions d’aujourd’hui et pas des réponses préfabriquées aux problèmes d’hier.

Nous sommes lucides, l’état de notre pays, de ses corps intermédiaires, de ses partis politiques, de ses syndicats, n’a jamais été si divisés ; toutes ces composantes sont aujourd’hui discréditées pour une grande majorité de nos concitoyens.
Envisager, dans la période, de reconstruire ces compromis avec une majorité des français est un pari qui semble impossible, c’est pourtant le nôtre.

Encore une fois, il ne s’agit là, que de passer du pessimisme de la raison à l’optimisme de la volonté, le rôle du Front démocrate est de permettre, forcément avec d’autres, la mise en place de ces nouveaux compromis.

Tous les fronts des refus, des jacqueries locales, nous montrent avec force la nécessité de trouver des compromis dans les reformes proposées.

Oui, notre pays a besoin de réformes structurelles fortes :

que ce soit pour la réforme de la sécurité sociale,
du financement des retraites et des retraites complémentaires,
de l’aide aux industries, aux PME et aux artisans, à l’agriculture paysanne face à l’industrialisation du vivant – à ce propos, je suis solidaire des luttes contre l’installation de la ferme dite des « 1000 vaches » – à l’aménagement du territoire ….
Toutes ces reformes pourront exister si nous rentrons dans une culture politique du compromis et non pas de l’affrontement systématique.

De même, je suis pour une société de la responsabilité et non pas de l’interdiction, ce que d’autres appelaient « société de confiance » contre «société de déviance ».

vous le voyez mes ami(e)s, nous avons du pain sur la planche , notre premier pari est réussi , votre présence ici aussi nombreux le démontre mais ce n est pas suffisant nous organiserons des conventions programmatiques tout au long de l année .
je vous propose que la première est lieu avant la fin de l année sur le thème :  enjeu et riques des bouleversement géopolitiques mondiaux sur la société française.

je vous remercie

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point