« Le modèle économique des magasins Virgin est tout sauf dépassé »

Jean-Luc Bennahmias, vice-président du Mouvement Démocrate, et Christophe Madrolle, vice-président de Marseille Provence Métropole, se sont rendus mercredi 9 janvier aux côtés des salariés de Virgin pour leur apporter leur soutien.

« Oui, le commerce de biens culturels est en train de changer, mais ce n’est pas une nouveauté, nous le savons depuis des années » , s’est indigné le député européen. « La concurrence d’Internet ne remet pas en cause le modèle économique des magasins Virgin. Plutôt que la fermeture, c’est un plan d’investissement qu’il faut mettre en place » , a-t-il souligné, depuis le Virgin Megastore de Marseille.

Christophe Madrolle s’interroge : « Comment un groupe capable d’envoyer des touristes dans l’espace peut-il baisser les bras face au défi de la modernisation du commerce culturel ? Les syndicats de salariés démontrent, chiffres en main, que le déficit rencontré n’est pas insurmontable. Les branches rentables de Virgin compensent très nettement celles qui sont aujourd’hui déficitaires » , souligne-t-il.

« J’appelle Virgin à dépasser sa logique internationale d’actionnaires, pour adopter une logique nationale responsable, de l’emploi et de la culture. Il est possible de transformer ces magasins en des lieux attractifs et rentables, où l’on privilégie la vie culturelle et l’aspect ludique, où les consommateurs bénéficient de conseils décisifs pour leurs achats » , a conclu Jean-Luc Bennahmias avec conviction.

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point