La révision des réseaux transeuropéens de transports : un enjeu majeur pour la région PACA !

J’ai participé le 17 novembre 2010, en compagnie d’autres eurodéputés, à un séminaire sur le processus de révision des « RTE-T » (réseaux transeuropéens de transport) dans les locaux de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur à Bruxelles. Derrière ce terme jargonneux de « RTE-T » se trouve pourtant l’un des principaux enjeux de la nouvelle stratégie 2020 de l’Union européenne : une réforme en profondeur des systèmes de transports européens pour exploiter au maximum le potentiel économique de nos régions. Dotée d’un réseau ferroviaire conséquent mais aussi de certains des ports de commerce les plus importants de la Méditerranée, la région PACA devrait être un des théâtres de la mise en œuvre de cette réforme.

 

            En présence de fonctionnaires de la Commission européenne (Direction générale des transports) et de membre du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, j’ai insisté sur les spécificités régionales à prendre en compte dans la révision des RTE-T (PACA est une région transfrontalière dons les réseaux de transport sont grandement influencés par sa bordure maritime ainsi que par ses massifs montagneux) et débattu sur l’identité des acteurs qui doivent être impliqués dans ce processus. J’ai mis en avant la responsabilité de l’Etat français dans la promotion des chantiers importants pour nos régions ! En effet, c’est au gouvernement de faire remonter les besoins au niveau de l’UE pour que la Commission inclue les priorités françaises dans ses schémas!

 

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a par la suite officiellement remis sa contribution à la consultation publique initiée par la Direction générale des Transports de la Commission européenne. Après avoir collecté et exploité toutes les contributions des régions européennes concernées par la révision des réseaux transeuropéens de transport, la Commission devrait rendre publique une proposition sur les nouvelles orientations des réseaux transeuropéens de transport, pour une optimisation du maillage ferroviaire, maritime, routier et aérien des Etats membres.

 

Les débats qui influenceront le futur des réseaux de transports ont lieu à Bruxelles, mais également à Strasbourg : lors de la session plénière de novembre, j’ai répondu  présent à l’invitation lancée par B.Gazeau, délégué général de l’Union des Transports Publics. Lors d’un dîner, nous avons ainsi évoqué les transports, les RTE et échangé sur les problématiques qui les concernent directement. Il faudra donc suivre de près en 2011 les initiatives de la Commission européenne sur ces questions!

 

           

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point