Interview à La Provence: « Fédérer une joie collective »

coupe du mondeAuteur d’un rapport sur l’avenir du Foortball en Europe, et passionné de football, l’ancien élu Jean-Luc BENNAHMIAS (MoDem), livre son opinion sur ce mondial.

Sentez-vous un engouement pour cette compétition?

« Dans la population qui aime le foot,oui. On parle là de 40% des Français. Pour les autres, il faudra attendre. L’Afrique du sud reste dans les mémoires. C’était quand même la honte! Mais il suffit de quelques bons matches et ça va repartir. »

Pensez-vous que dans une ville comme Marseille, ou plus généralement dans un pays miné par les divisions, le foot puisse encore fédérer?

« A Marseille, les Algériens ou Tunisiens vont soutenir deux pays, celui d’origine et la France! Et je trouve ça bien! Plus généralement, je n’ai jamais cru au phénomène black-blanc-beur de 1998. Mais oui, ça peut fédérer dans une joie collective et dans les limites du sport. »

Qu’attendez-vous de ce Mondial?

« Une Coupe du Monde au Brésil, quand on aime le foot, ce n’est pas rien! Même si je comprends les Brésiliens qui manifestent contre le coût des stades et les dérives de la FIFA. CE sport marche sur un trop gros pied pour lui! De mon point de vue, j’attends que la France nous fasse plaisir.

 

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point