Interpellation de la Commission sur les Gaz de Schistes

Objet: Gaz de schiste  
 
L’extraction de gaz de schiste lancée à grande échelle au début des années 2000 aux États-Unis semble faire des émules notamment en Europe, en dépit des graves effets constatés. Le processus d’exploration puis d’extraction du gaz de schiste pose de très sévères questions écologiques et économiques sur l’ensemble du territoire européen.

En contradiction flagrante avec les orientations du plan climat énergie de 2008, la Commission évalue-t-elle les conséquences sur la qualité de l’air comme de l’eau?

Par ailleurs, quelle initiative la Commission entend-elle prendre pour réorienter les choix énergétiques des États membres vers plus de cohérence et de sobriété?
 

3 mars 2011 P-001134/2011
 
Réponse donnée par M. Oettinger au nom de la Commission
La Commission ne voit aucune contradiction entre une augmentation possible de la production de gaz de schiste et les objectifs en matière de climat inscrits dans le paquet «climat et énergie» 2008 de l’UE auquel fait référence l’honorable parlementaire. Ces objectifs fixent un plafond pour les émissions de gaz à effet de serre, notamment celles dues à la combustion de combustibles fossiles, indépendamment du fait que ces combustibles fossiles proviennent de sources conventionnelles ou non conventionnelles, comme le gaz naturel produit à partir de schiste. L’UE dispose déjà d’un vaste cadre législatif en matière d’environnement auquel les opérations d’exploration et d’extraction de gaz de schiste doivent également être conformes.

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point