Intensifier les relations universités-entreprises pour lutter contre le chômage des jeunes.

Suite à la Communication lancée, le 2 avril 2009, par la Commission concernant « Un nouveau partenariat pour la modernisation des universités: le Forum européen pour le dialogue université-entreprise », la Commission s’est engagée à définir un programme de travail pour l’avenir du forum ainsi qu’une série d’actions concrètes en réponse aux questions les plus urgentes, en particulier en ce qui concerne les capacités d’insertion professionnelle. Ce forum université-entreprise a pour objectif l’amélioration des relations entre les universités et les entreprises, ce qui répond en même temps de façon pertinente au chômage des jeunes, aux faibles niveaux d’entrepreneuriat chez les jeunes, ainsi qu’au fossé entre les compétences requises sur le marché de l’emploi et celles offertes par le système d’enseignement.
Quels types d’actions la Commission envisage-t-elle, à l’heure actuelle, pour concrétiser les avancées que représente le forum université-entreprise, notamment en vue de lutter contre le chômage des jeunes Européens?
De quelle façon la Commission souhaite-t-elle concrètement encourager les autorités nationales à mettre en place des structures en faveur de la coopération universités-entreprises à l’échelle nationale?
Quels instruments la Commission prévoit-elle de mettre en place pour favoriser l’investissement des entreprises auprès des universités?

FR
E-011574/2011
Réponse donnée par Mme Vassiliou
au nom de la Commission
(1.2.2012)
Le Forum Université-Entreprise a été établi afin de créer une plateforme pour l’échange de bonnes pratiques et l’apprentissage mutuel. Cette coopération  varie beaucoup en Europe; dans certains pays ou régions, elle est bien développée, dans d’autres elle est encore à un stade initial.

On peut trouver des informations sur les activités du Forum sur internet http://ec.europa.eu/education/higher-education/doc1261_en.htm

La Commission supporte des mesures concrètes  à travers les programmes de l’UE comme le programme d’éducation et de formation tout au long de la vie ou le Fonds Social Européen. Elle a lancé une action pilote en 2011 pour le développement de partenariats de la connaissance visant à une coopération entre universités et entreprises. Le très grand nombre de réponses à l’appel lancé dans ce contexte démontre le grand intérêt dans tous les pays de l’UE.

La Commission a également lancé en 2011 une action pilote pour un Doctorat Industriel Européen, dans le cadre des actions Marie Curie (7ème programme cadre, Programme Personnes). 20 millions EUR ont été alloués pour un premier appel à candidatures.

En 2012, une campagne de promotion va être lancée pour promouvoir les stages en entreprises dans le cadre des programmes Erasmus et Leonardo. Cette campagne sera accompagnée d’une augmentation de 30% du nombre de ces stages.

La proposition de la Commission pour la prochaine génération des programmes d’éducation et de formation « Erasmus for All » inclut plusieurs actions pour supporter le développement de tels partenariats. L’importance de cette coopération est également reflétée dans les propositions d’autres programmes, comme Horizon 2020, le Fonds Européen de Développement Régional ou le Fonds Social Européen.

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point