FFF : Racisme NON, dérapage Oui !

FFF : Racisme Non, Dérapage Oui !

Certes, ce n’est pas du racisme et  il n’y a pas de volonté xénophobe derrière, mais il y a tout de même un sérieux dérapage : au nom de quoi établit-on des listes de joueurs binationaux ? A ce niveau Médiapart ne fait là que son travail. Le vrai dérapage est là et notre pays se retrouve aujourd’hui interloqué par cette impasse des quotas dont il semble qu’il fût réellement question et à plusieurs reprises. On ne fait pas des tableaux, on ne remplit pas des colonnes de pourcentage selon des critères qui n’appartiennent pas à notre tradition, à notre manière de faire. De fait, on ne peut que comprendre l’émoi que cela a suscité dans les clubs.

A l’école du foot ou de la vie, seuls les critères de l’excellence et du mérite sont en mesure de conditionner la réussite de notre projet collectif.

La question des binationaux qui secoue aujourd’hui de manière totalement disproportionnée le monde du football français est le fruit même de notre histoire.

Quelques exemples parmi d’autres : qui s’est posé la question en 2000, lorsque David Trezeguet foudroyait le goal italien en finale de l’euro, de savoir si notre attaquant aurait pu ou pas jouer pour une autre sélection en l’occurrence l’argentine ? Personne. Comment expliquer les pourparlers qui avaient été noués (sans succès) pour aller chercher à une époque pas si lointaine Gonzalo Gerardo Higuain actuel attaquant de l’Argentine et du Real de Madrid et qui aurait pu porter le maillot tricolore? A l’évidence, certains élèvent la diversité sur un piédestal uniquement lorsque cela les arrange.

De Joaquim Noah au basket, aux nombreux exemples de l’athlétisme, notre histoire sportive a reconnu le statut de la binationalité. Celui-ci donne la possibilité d’un choix dès lors que l’on a un grand parent d’une nationalité différente. Quoi de plus normal ! A ce titre, nous n’avons pas à rougir. Le maillot français fait rêver. Pour tous les jeunes sélectionnés dans nos centres de formation, il est la suite logique, « LA » priorité d’une carrière, l’ultime reconnaissance d’un parcours et l’honneur d’une vie.

Soyons-en pleinement conscients et donnons toute la place au jeu et à l’excellence.

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point