Etudiants étrangers : il faut retirer d’urgence la circulaire Guéant!

Les étudiants étrangers risquent de faire les frais de la circulaire Guéant sur la réduction de l’immigration légale. Il est à craindre en effet que les étudiants étrangers qui évoluent au sein de l’enseignement supérieur français se voient refuser l’autorisation de rester sur le territoire français après la fin de leurs études du fait de cette circulaire envoyée le 31 mai dernier aux préfets. Inutile de dire que ce serait un immense gâchis et une aberration totale !

De très nombreux talents, y compris par exemple des étudiants boursiers d’excellence du gouvernement français – des élèves sur lesquels la France avait fortement investi en termes de dépenses d’éducation – risquent de devoir rentrer dans leur pays ou s’exiler en Angleterre ou aux Etats-Unis, alors même qu’ils avaient trouvé un travail ou avaient l’intention de monter leur entreprise en France.

Un an après les destructions ciblées de camps de Roms, cette incompréhensible politique du chiffre destinée à satisfaire l’électorat de l’extrême droite et les militants du Front national touche aujourd’hui une jeunesse qui avait cru à la promesse d’accueil de la France, une jeunesse porteuse des idéaux du Printemps arabe, une jeunesse qui constitue la vraie richesse de demain.

Je demande donc d’urgence le retrait de la circulaire Guéant et l’engagement explicite du gouvernement que les élèves étrangers actuellement en scolarité pourront travailler en France à l’issue de leurs études.

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point