Enfin des avancées sociales concrètes en Europe!

saisonnier Ce mercredi 5 février, le Parlement européen (avec l’appui massif de 498 de ses membres) a donné son feu vert pour engager l’Europe dans une action résolue pour améliorer le sort des travailleurs saisonniers venus des pays tiers.

Disons simplement les choses: le traitement infligé à ces personnes particulièrement vulnérables étaient bien souvent scandaleux et s’apparentait même parfois à des conditions proches de l’esclavagisme moderne, comme on a pu l’observer dans de nombreuses affaires.

Il était donc plus qu’urgent d’agir pour des contrats de travail clairs et explicites, le droit élémentaire d’accès au syndicat et des conditions de logements satisfaisantes. Le loyer ne doit pas être excessif ni être automatiquement déduit du salaire d’un travailleur.

À une époque où l’on observe de plus en plus de ressentiment xénophobe dans l’Union européenne, je me réjouis de ce renforcement de la législation européenne sur la protection sociale et l’emploi des travailleurs saisonniers, ainsi que l’égalité de traitement entre les travailleurs locaux et travailleurs saisonniers migrants.

Par ailleurs, les travailleurs saisonniers qui reviennent régulièrement, bénéficieront de certains avantages administratifs, ce qui représente une amélioration importante. En effet, la migration circulaire est pour moi une condition nécessaire pour une bonne gestion des flux migratoires.

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point