Pétition Azadi pour la liberté en Iran

Cet appel peut être signé sur le site des Correspondants de la Liberté :  www.solidarite-iran.eu

Le 12 juin dernier, en allant voter massivement contre le président sortant Mahmoud Ahmadinejad, les Iraniens ont manifesté leur volonté de changement. Ce vote leur fut alors confisqué de manière honteuse par des fraudes d’une ampleur inégalée sous le régime de la République islamique où les élections pourtant n’ont jamais été libres. Depuis le 12 juin, malgré la répression féroce contre les manifestants, tués, emprisonnés, torturés, violés, le mouvement de protestation s’est poursuivi, amplifié, approfondi. Parti de lacontestation de la fraude électorale, il remet aujourd’hui en cause le fondement même du régime, le principe du velayat-e-faqih, qui instaure la subordination du politique au religieux.

Ce qui se passe en Iran revêt une importance considérable. Nous assistons pour la première fois, dans un grand pays musulman du Moyen-Orient, à l’émergence d’un mouvement social fondé sur les valeurs universelles des droits de l’homme, l’égalité des sexes, la séparation du politique et du religieux. Ce mouvement est porteur d’espoir pour tous ceux qui aiment la liberté et refusent le choc des civilisations.

Lui seul peut apporter une solution durable aux dangers que le régime islamique fait peser, non seulement sur la société iranienne mais sur la paix mondiale à travers sa volonté d’acquérir l’arme nucléaire. Ce mouvement cependant est fragile. Il peut d’un jour à l’autre être écrasé par un régime aux abois prêt à toutes les exactions pour survivre. Rien n’est plus urgent que de se mobiliser pour exiger:

- L’arrêt immédiat des exécutions capitales en Iran.

- La libération de tous les prisonniers politiques, une commission d’enquête internationale sur leur sort et sur celui des disparus.

- La liberté de la presse et de manifestation.

- L’organisation d’élections vraiment libres et pluralistes sous le contrôle d’experts internationaux

Ce qui se passe en Iran nous concerne tous. Nous sommes tous des démocrates iraniens.

Premiers signataires:

Armin Arefi, Liliane Apotheker, Laurent Azoulai, Karim-Hervé Benkamla, Laurent Bérail, Jean-Luc Bennahmias, Jean-Louis Bianco, Jacques Bory, Claire Brière-Blanchet, Pascal Bruckner, Imam Hassen Chalghoumi, Huguette Chomski Magnis, Julie Coudry, Reza Deghati, Bernice Dubois, Père Jean Dujardin, Julien Dray, Frédéric Encel, Setâre Enayatzadeh, Sepideh Farsi, Aurélie Filippetti, Caroline Fourest, Maria de França, Nicole Guedj, Claude Goasguen, André Glucksmann, Sihem Habchi, Raphaël Haddad, Mireille Hadas-Lebel, Patrick Kessel, Guy Konopnicki, Michel Laval, Marie Ladier-Fouladi, Jack Lang, Bertrand Lebeau, Jean-Pierre Lledo, Corinne Lepage, Bernard-Henri Lévy, Hassan Makaremi, Jacky Mamou, Malka Marcovich, Anne-Sophie Mercier, Jean-Luc Mouton, Atiq Rahimi, Olivier Rubinstein, Anna Pak, Ramin Parham, Farid Paya, Richard Prasquier, Ivan Rioufol, Marjane Satrapi, André Sénik, Arielle Schwab, Dominique Sopo, Fodé Sylla, Pasteur Florence Taubmann, Wassyla Tamzali Michel Taubmann, Bruno Tertrais, Manuel Valls, Ilios Yannakakis, Baki Youssoufou, Anne Zelenski.

Cet appel peut être signé sur le site des Correspondants de la Liberté :  www.solidarite-iran.eu

article du journal Libération

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point