Autorisation des OGM : Non mais je rêve !

M. Barroso nous avait habitué à de multiples détours sur la question des organismes génétiquement modifiés mais là !

4 jours avant de partir en vacances et de fermer boutique, la Commission européenne s’offre un dernier tour de piste sur les OGM : Celui de trop ! Devant l’immensité des intérêts financiers de quelques uns, la Commission vient d’autoriser 6 cultures sans intérêt pour l’environnement en l’absence, dit-on, d’accord du Conseil européen ! Je crois rêver !

Pas d’accord donc un « OUI »

Très bien et pour une réglementation financière, pas d’accord donc « OUI »

Pour une politique fiscale commune, pas d’accord donc « OUI »
Et pour une politique de défense, une politique industrielle et de recherche digne de ce nom, pas d’accord donc trois fois « OUI » !!!

On se serait bien passé d’une telle grossièreté. La question n’est pas seulement symbolique, elle est stratégique. À force d’ouvrir des fenêtres, c’est la maison agricole européenne qui risque l’ensevelissement.

Le Parlement européen peut et doit y revenir!

Car ce dont il s’agit ici, n’est ni plus ni moins, la question du modèle agricole que nous souhaitons construire. La mise sous tutelle des paysans du monde entier était en marche, nous le savions. Et en cela l’Europe, résiste ou plutôt résistait bon gré mal gré. Mais de la raison, il ne reste pas grand chose. De manière les plus insidieuses qui soit, on en fait sauter les verrous les uns après les autres. La Commission nous indique pour sa part qu’il s’agissait de sortir de l’impasse.

J’ai, en ce qui me concerne, l’étrange impression que nous y allons tout droit !

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point