A la veille du vote à l’Assemblée nationale sur le mariage pour tous

A la veille du vote à l’Assemblée nationale sur le mariage pour tous, il faut dénoncer le climat ambiant délétère: On assiste aujourd’hui à un débat rétrograde, qui a d’inquiétants relents de « travail, famille, patrie », contre lesquels je m’insurge; il est impensable d’avoir autant de débordements verbaux contre l’extension d’un droit, contre l’égalité pour tous.

Franchement en quoi cette loi dérange? Elle n’enlève de droits à personne, elle concrétise l’égalité, point.

Je condamne aussi les violences dont font l’objet les homosexuels un peu partout en France: Halte à l’homophobie! je condamne fortement la recrudescence des violences contre les homosexuels, le retour du rejet après un long apprentissage de la différence et de la tolérance; ces dérives homophobes sont indignes.

En toute logique, j’affirme donc soutenir le projet de loi: En tant que député européen, je n’ai pas à voter, mais j’aurais bien évidemment approuvé le projet de loi en regrettant que la PMA n’y figure pas. Je félicite d’ailleurs les députés et sénateurs de droite et du centre droit qui se démarquent du conservatisme affiché.

Enfin, j’espère une issue rapide. Il est temps d’en terminer avec ce débat, que la loi soit votée, que l’égalité pour tous devienne une réalité et qu’on revienne au XXIème siècle.

Recherche

Présence Web

Liens

Slideshow image

"A lire, le Nouvel optimisme de la volonté" paru dans le Point